Blagues et Dessins: L'encyclopédie illustrée de l'humour

Blagues & Dessins

Philosophie

5 résultats.

Pensée de Baltimore

Philosophie |

« Allez sereinement, au milieu du bruit comme de l'agitation, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans soumission, vivez autant que possible en bon termes avec toutes personnes.
Dites doucement et clairement ce que vous tenez pour vrai et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont, eux aussi, quelque chose à dire.
Evitez les personnes bruyantes et agressives, elles sont une vexation pour l'esprit. Ne vous comparez pas aux autres, vous risques de devenir amer ou vaniteux. Il y aura toujours plus grand ou plus petit que vous. Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.

Suivez avec intérêt votre propre carrière, si modeste soit-elle, c'est une véritable richesse dans les fortunes diverses du temps.
Soyez prudent dans vos affaires car le monde est plein de fourberies. Ne soyez pas aveugle de la vertu qui existe : nombreux sont les hommes qui recherchent les grands idéaux et partout la vie est remplie d'héroïsme.
Soyez vous-même, sincère dans vos sentiments. Ne soyez pas non plus cynique avec l'amour car, en face de toute stérilité et de tout désenchantement, il est aussi vivace et éternel que l'herbe.
Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce aux choses de la jeunesse. Fortifiez votre puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain. Ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue, et de la solitude. Au-delà d'une saine discipline, soyez doux envers vous-même.
Vous êtes un enfant de l'univers pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d'être ici. Et que cela vous soit clair ou non, ne doutez pas que l'univers se déroule comme il le devrait. Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit la conception que vous en ayez.
Gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme. Avec toutes ses hypocrisie, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.
Soyez vigilant. Tachez d'être heureux.»
Trouvé dans une vieille église de Baltimore de 1692. Auteur inconnu.

Commentaires (0)

Message

Philosophie |

Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.
Aime comme si personne ne t'avait jamais fait souffrir.
Danse comme si personne ne te regardait.
Chante comme si personne ne t'écoutait.
Vis comme si le paradis était sur terre.
Envoie ce message à tes amis.

 
Si tu ne l'envoies pas il ne se passe rien du tout.
Si tu l'envoies, quelqu'un peut sourire en le lisant.

Bonjour,
Ralentis ton rythme !!!
As-tu déjà observé les enfants jouer sur un carrousel ou écouter la pluie tomber sur le toit ? Déjà suivi un papillon volant gaiement ou bien admirer un coucher de soleil ?
Tu  devrais t'y arrêter.
Ne danse  pas trop vite car la vie est  courte. La musique ne dure pas éternellement.
Est-ce que tu cours toute la journée, toujours pressé ? Lorsque tu demandes « Comment ça va ? », est-ce que tu prends le temps d'écouter la réponse ? Lorsque la journée est terminée, est-ce que tu t'étends dans ton lit avec 100000 choses à faire qui courent dans ta tête ?
Tu devrais ralentir.
As-tu déjà dis à ton (ou à un) enfant, nous le ferons demain et le remettre au surlendemain ? Déjà perdu contact avec un ami, laissé une amitié mourir parce que tu n'avais jamais le temps d'appeler pour dire bonjour ?
Tu ferais mieux de ralentir, ne danse pas trop vite car la musique cessera un jour, la vie est si courte.
Lorsque tu cours si vite pour te rendre quelque part, tu manques la moitié du plaisir d'y être. Lorsque tu t'inquiètes et te fais du souci toute la journée, c'est comme un cadeau non ouvert que tu jetterais.
La vie n'est pas une course,  tu dois ralentir ton rythme, prends le temps d'écouter la musique avant que la chanson ne soit terminée !!!
S’il te plaît, envoie ceci afin d'aider une petite fille.
S’il te plaît, fais circuler ce courrier à tout le monde que tu connais.
C'est la demande d'une petite fille qui quittera bientôt ce monde car elle est victime d'une terrible maladie : le CANCER.
Merci pour l'effort, ceci n'est pas une chaîne de lettre, mais un choix pour chacun d'entre nous de sauver une petite fille qui souffre d'une sérieuse et fatale forme de cancer.
S’il te plaît, envoie cette lettre à tout le monde que tu connais ... ou ne connais pas. Cette petite fille n'a plus que 6 mois à vivre, elle souhaitait envoyer à tout le monde une lettre leur disant qu'ils devraient vivre leur vie le plus pleinement possible puisqu'elle ne le pourra jamais.
Elle ne pourra jamais aller au bal de graduation. Elle ne se mariera jamais et n'aura point d'enfant....
Pense que cela pourrait être toi !

Commentaires (0)

Les clous

Philosophie |

Il était une fois un garçon avec un sale caractère.
Son père lui donna un sachet de clous et lui dit d'en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu'il perdrait patience et se disputerait avec quelqu'un.
Le premier jour il en planta 37 dans la barrière. Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous planté dans la barrière diminua jour après jour : il avait découvert que c'était plus facile de se contrôler que de planter des clous. Finalement, arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou dans la barrière.

Alors il alla voir son père et il lui dit que pour ce jour il n'avait planté aucun clou. Son père lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque jour où il n'aurait pas perdu patience. Les jours passèrent et finalement le garçon pu dire à son père qu'il avait enlevé tous les clous de la barrière.
Le père conduisit son fils devant la barrière et lui dit :
« Mon fils, tu t'es bien comporté mais regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière. Elle ne sera jamais comme avant. Quand tu te disputes avec quelqu'un et que tu lui dit quelque chose de méchant, tu lui laisses une blessure comme celle là. Tu peux planter un couteau dans un homme et après lui retirer, mais il restera toujours une blessure. Peu importe combien de fois tu t'excuseras, la blessure restera. Une blessure verbale fait aussi mal qu'une blessure physique. Les amis sont des bijoux rares, ils te font sourire et t'encouragent. Ils sont prêts à t'écouter quand tu en as besoin, ils te soutiennent et t'ouvrent leur cœur ».
Pour finir : « Un des bonheurs de l'amitié c'est de savoir à qui confier un secret ».

Commentaires (0)

Etre jeune

Philosophie |

La jeunesse n’est pas une période de la vie
Elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années
on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
et devenir poussière avant la mort.
Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande,
comme l’enfant insatiable : Et après ? Il défie  les événements
et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages
De la nature, de l’homme et de l’infini.
Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme
Et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

D’après le Général MAC ARTHUR 1945

Commentaires (0)

Chiffres à méditer

Philosophie |

Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes tout en maintenant les proportions de tous les peuples existants sur la terre, ce village serait ainsi composé :
- 57 asiatiques
- 21 européens
- 14 américains (Nord, Centre et Sud)
- 8 africains

Il y aurait :
- 52 femmes et 48 hommes
- 30 blancs et 70 non blancs
- 30 chrétiens et 70 non chrétiens
- 89 hétérosexuels et 11 homosexuels
- 6 personnes posséderaient 59% de la richesse totale et tous les 6 seraient originaires des USA
- 80 vivraient dans des mauvaises maisons
- 70 seraient analphabètes
- 50 souffriraient de malnutrition
- 1 serait en train de mourir
- 1 serait en train de naître
- 1 posséderait un ordinateur
- 1 ( oui, un seulement ) aurait un diplôme universitaire
Si on considère le monde de cette manière, le besoin d'accepter et de comprendre devient évident. Prenez en considération aussi ceci :
Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la  semaine prochaine.
Si vous n'avez jamais été dans le danger d'une bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, l'étau de la faim, vous êtes mieux que 500 millions de personnes.
Si vous pouvez aller à l'église sans peur d'être menacé, torturé ou  tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que les 75% des habitants de la terre.
Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
Si vos parents sont encore vivants et toujours mariés, vous êtes des personnes réellement rares.
Si vous lisez ce message, vous venez de recevoir une double bénédiction, parce que quelqu'un a pensé à vous et parce que vous ne faites pas  partie des deux milliards de personnes qui ne savent pas lire.

Commentaires (0)